raisons transcription podcast

5 bonnes raisons pour retranscrire vos podcasts natifs

Les podcasts natifs ont le vent en poupe. Ce format connaît une croissance d’audience exponentielle. Réciproquement, les propositions de contenus audio fleurissent aussi. Il était facile pour les précurseurs en la matière de se faire connaître. Aujourd’hui, la pluralité de l’offre permet difficilement de passer outre une stratégie SEO soignée. Une des raisons pour se mettre à la retranscription de votre podcast, mais pas que !

jeune homme écoute podcast sur smartphone

Un sondage Havas apporte des chiffres édifiants :

En 2021, 14 % des Français écouteraient des podcasts natifs de manière hebdomadaire. Sur une population de 67 millions de Français, on parle donc d’un auditoire de plus de 9 millions de personnes. Chez les 25-34 ans, c’est même un quart de la population qui se branche sur ses épisodes favoris. Ce nombre a connu une croissance exponentielle en 2019, effets du confinement obligent.

Qui dit demandes dit offres, et c’est aussi, bien évidemment, des centaines d’émissions qui ont éclos en 2020. Que dis-je des centaines ? Des milliers. Le monde de 2020 a donné naissance à quasiment 2 podcasts par minute.

Encore une fois, la loi de Google reste sans faille : pour que votre programme ressorte de ce brouhaha d’audios, il faut le rendre visible. Enfin audible. Retranscrire vos podcasts natifs est une solution. C’est aussi une méthode très customer care friendly (une autre tendance 2021 à ne surtout pas négliger), ainsi qu’une porte d’entrée vers votre site. Le détail dans la suite de cet article.

1. Retranscrire ses épisodes pour toucher un public plus large

À l’heure du multitasking, le podcast permet aux auditeurs chevronnés (dont je fais partie!) de consommer leurs émissions préférées tout en conduisant. Par le format audio, nous pouvons à la fois enrichir notre culture, garder les mains sur le volant, et les yeux rivés sur la chaussée. L’avantage, c’est de pouvoir préparer à manger ou surveiller nos bambins tout en écoutant nos émissions.

Cependant, ce n’est pas un support qui convient à tout le monde. S’il séduit de plus en plus les jeunes, d’autres tranches d’âge préfèrent encore le format blog.

On peut aussi penser aux sourds et malentendants, qui n’ont pas accès au son, et se tournent forcément vers les contenus écrits.

Il y a aussi ceux qui n’ont pas de plateforme d’écoute et se sentent un peu perdus dans les téléchargements de logiciels, comme les personnes âgées, ou ceux qui ont davantage une mémoire auditive.

La retranscription de vos audio est une solution d’accessibilité différente à votre contenu, qui permet l’inclusion de toutes ces personnes et élargit votre audimat.

2. La transcription : une méthode pour prendre soin de son audience

Clavier d'ordinateur avec écouteurs pour retranscription podcast

Certaines personnes qui appartiennent à l’audience du format podcast aiment aussi revenir à l’écrit pour récupérer les éléments clés qu’ils ont entendus.

Ça ne vous est jamais arrivé d’écouter un podcast en allant courir, ou en voiture, et de trouver les idées tellement lumineuses qu’une fois rentrés chez vous, vous souhaitez retrouver le passage en question ? La recherche peut s’avérer difficile si le contenu est seulement audio. Il faut faire des marches avant, marches arrière, et on ne sait pas trop où fouiner.

Quand un script est proposé, il permet de hiérarchiser le contenu avec des titres, des sous-titres, des mots en gras… L’information est plus facilement accessible.

Si vous pensez que votre contenu est à forte valeur ajoutée, pouvoir offrir la retranscription de l’audio est à mon sens un vrai plus. Comme un bon cours magistral qu’on a écouté avec attention et dont on aime ensuite avoir la trace écrite. À l’heure du customer care, c’est une pratique qui devrait rentrer dans les mœurs.

3. Le visuel pour faire de l’œil au référencement naturel

Google a bien compris l’engouement pour les fichiers audio et s’est mis à la page. Depuis le 8 août 2019, les contenus indexés dans Google Podcast peuvent apparaître dans la SERP. Les résultats apparaissent sous forme d’extraits enrichis en carrousels. Depuis peu, en plus de considérer les titres et métadescriptions, le moteur de recherche est capable de détecter les paroles prononcées dans un enregistrement. Vous veillerez donc à :

  • utiliser un format de fichier accessible à Googlebot
  • travailler votre script en amont pour placer vos mots clés, en privilégiant les mots clés longe traîne (plus facile à placer à l’oral qu’à l’écrit), notamment dans votre introduction

Cependant, tous les podcasts audio compatibles avec Google sont crawlés, ce qui ne permet pas vraiment de vous démarquer. Présenter en plus un écrit travaillé et soigné, c’est à mon sens ce qui fera la différence. A minima, les conseils pour un bon référencement sont les suivants :

  • Consacrer une page web pour vos podcasts
  • Vérifier que le titre de votre podcast apparaisse sur votre page d’accueil
  • S’assurer que votre flux RSS pointe vers votre page d’accueil, et réciproquement que votre page d’accueil aiguille vers votre podcast.
  • Ajouter des descriptions détaillées de votre émission, et de chacun de vos épisodes, avec des mots clés pertinents

Suivre ces quelques directives est déjà très bien. Encore mieux, proposez un résumé de votre épisode, une fiche explicative, ou un condensé de 500 mots de votre heure d’émission.

Dans l’idéal, je ne peux que vous inciter à une retranscription plus conséquente et travaillée de vos épisodes. Google aime la longueur des contenus, la profondeur des titres, l’enrichissement en images. Vous adopterez alors toutes les techniques de rédaction web (phrases courtes, titles, balises title, balises alt, balises strong, structure aérée, champ sémantique, ancres de lien…) pour booster votre référencement et vous rendre visible.

4. Pensez écolo ! L’écrit, ça se recycle !

Un contenu audio, une fois enregistré, n’est pas modifiable. Si vous écrivez votre script, vous avez la possibilité d’apporter des changements à vos textes. Vous pouvez les reprendre, les recycler, et les traiter avec les mêmes bonnes pratiques que n’importe quel article de blog :

  • Mises à jour de contenu, ajouts d’informations
  • Ajouts de liens externes et internes (avec le temps, votre maillage interne sera plus conséquent)
  • Optimisation de vos titres pour le SEO (en fonction d’une éventuelle tournure dans votre stratégie de contenu)
  • Remplacement des liens morts
  • Rajout d’une nouvelle image (Pinterest par exemple, si vous utilisez ce réseau)
  • Création d’un nouveau cadeau gratuit pour vos lead magnet
  • Rajout d’une infographie …

5. Podcast et blog : générer plus de trafic

blog podast deux formats deux audiences

Dans l’idéal, chaque podcast devrait pouvoir être l’occasion d’un nouvel article de blog. Deux formats dynamiques, sur deux pages distinctes, ce sont deux portes d’entrée à votre site. Mathématiquement c’est donc deux fois plus de chances de générer du trafic.

Doriane Baker fait cela très bien, de façon naturelle et intelligente, avec son podcast Entrepreneure Care.

Ses épisodes sont référencés sur une page, et chacune des pages renvoie à un article de blog traitant du même sujet, mais sous un angle différent. L’idée, c’est de proposer un même thème pour le contenu audio et le contenu écrit, ce qui implique de faire une seule recherche. Mais le podcast apporte un certain éclairage, l’article un deuxième un peu différent. C’est le Graal, même si ce double format prend évidemment du temps.

Une retranscription simple reste de toute façon une très bonne alternative. Elle améliore autant le référencement de votre audio que la visibilité de votre blog. N’oubliez pas pour cela d’insérer un lien vers votre blog dans chaque description d’épisode sur flux RSS.

Tout est une question d’organisation…

Vous êtes convaincu du bien-fondé de la retranscription, mais… vous n’avez pas le temps. Le nerf de la guerre !

Il existe des logiciels de retranscription pour vous faire gagner du temps… ou pas. Ces outils fonctionnent jusqu’à un certain point. Le problème, c’est qu’ils offrent une retranscription brute, souvent indigeste et bourrée de fautes. Vous devez alors revenir sur votre texte pour corriger les erreurs, écrire en intégralité les passages qui n’ont pas été compris par le logiciel, repérer les coquilles. Bref vous passez beaucoup de temps sur la correction.

Le plus efficace reste la retranscription manuelle. Vous corrigez au fur et à mesure les tics de langage, les expressions trop « oralisées », les phrases trop longues, tout ce qui passe bien à l’oral, mais rend la lecture difficile. Vous pouvez éventuellement choisir de couper des passages, n’écrire qu’un condensé de l’épisode, en retirer la substantifique moelle.

Il existe aussi des rédacteurs web dont le passage à l’écrit est justement le travail. Certes, comme le logiciel, il faut le payer, mais si vous le placez sur cette tâche-là, ça vous libère sur une autre activité de votre business qui vous permet de gagner de l’argent.

Le choix de la retranscription et de ses modalités reste donc un choix stratégique de votre entreprise. Qu’est-ce que vous voulez garder pour vous ? Qu’est-ce que vous voulez déléguer ? Est-ce que vous êtes déjà bien référencé ? Votre domaine est-il concurrentiel ? Comment vous positionnez-vous sur la toile ? Autant de questions que je me ferai un plaisir de partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page